Le coût réèl du tramway

lundi 20 novembre 2006
par  ConsulTram
popularité : 100% Enregistrer au format PDF

Officiellement un projet de 244 M€, soit plus de 20 M€ par kilomètre de voie. Si l’on tient compte des frais financiers et de notre estimation en 2009, on avoisinera les 29 M€/km pour un coût global final de 344 M€ d’investissement.

Le coût de la première ligne est équivalent à rendre tous les bus de l’agglomération gratuits pendant 30 ans avec en plus des reliquats pour investir dans des bus propres.

Chaque année, le coût de la ligne équivaudra aux salaires de 1030 personnes payées au SMIC.

Que l’on soit pour ou contre le tramway, ce qui est sûr, c’est que le choix du tracé est essentiel pour disposer d’un projet utile et rentable. Ce n’est pas le cas aujourd’hui !

ConsulTram

 Les Investissements :

Coût de la première ligne de tramway Angevine

2002 évolution juin 2006 évolution Sept 2006 Évolution Estimation ConsulTram 2009
Coût global 173 M€ +37% 238 M€ +2,5% 244 M€ +8% 263 M€
Subventions 43M€ 20 M€ 22 M€ 22 M€
Coût pour l’agglomération Angevine 130 M€ +68% 218 M€ +1,8% 222 M€ +8,5% 241 M€

Remarques :

  1. Le coût du tramway initialement voté était de 173 M€ en version sur pneus. On est aujourd’hui à 244 M€. On peut raisonnablement s’attendre à une facture finale de plus de 263 M€. Soit une augmentation globale de 52% entre 2002 et 2009.
  2. Les subventions prévues initialement de 43 M€ seront au final de 22 M€. C’est très faible pour un projet de ce type !
  3. Lors de l’enquête publique le pont qui enjambe la Maine était de 8,15 M€. Quelques semaines plus tard, on passait à 14 M€...
  4. La facture globale de l’agglomération passera de 130 à 241 M€... +85%...

Comment on paie ?

Les entreprises de plus de 20 salariés ont vu leur taxe ou Versement Transport (VT) passée au maximum de 1,05 à 1,8%. Cela devrait rapporter environ 13,7 M€ par an. Elles cotisent déjà depuis mars 2005 et avant la fin des travaux, cela rapportera environ 18 M€. On empruntera donc 200 M€ sur 30 ans...

Et les frais financiers !!

Emprunt 200 M€ (remboursement 11,5 M€/an)
Taux 4% sur 30 ans 144 M€ de frais financiers ou d’intérêt
coût global 344 M€

La ligne prévue est de 12 km de longueur, ce qui donne un coût au km de : 28,6 M€/km d’investissement.

Ce plan de financement est très discutable. Au lieu de s’endetter sur 30 ans, si la durée avait été ramenée sur 20 ans, on aurait économisé 53 M€ de frais financiers ! Un plan de financement sur trente ans, n’est-ce pas un aveu de faiblesse financière ?

Les entreprises paieront le tramway pendant 30 ans. Si les coûts dérapent, on devra soit allonger la durée du prêt, soit faire payer les ménages. Car les entreprises sont au maximum de leur taxe comme le précise la loi actuelle.

Ce qui est très surprenant dans ce financement, c’est que l’on a jamais défini un seuil de dépenses maximum. Regarder ci-dessous le premier plan de financement voté par l’agglomération, depuis les choses n’ont fait qu’empirer... En 2002 la vie était belle... Un emprunt sur 20 ans, des subventions en masse et un emprunt de seulement 111 M€ !

PNG - 115.1 ko
Document agglomération du 2 décembre 2002

Document agglomération du 2 décembre 2002

 Le Fonctionnement :

Avec un coût de fonctionnement (ou d’exploitation) estimé par l’agglomération à 4 M€ par an, en trente ans, on dépensera 120 M€...

 En global :

Ajoutons les 344 M€ d’investissement et les 120 d’exploitation, on arrive à la coquette somme de 464 M€ ( 3 milliards de francs lourds). Personne ne sait ce que seront les finances dans vingt ou trente ans. Peut-être que l’embellie économique diminuera les charges ou bien la situation s’aggravera ?

Mais à court terme, on peut dire sans sourciller que le tramway coutera au moins 11,5 M€ d’investissement + 4 M€ de frais d’exploitation ; soit 15,5 M€. C’est le salaire de 1030 personnes payées au SMIC (1254.28€ brut/mois).


Commentaires  forum ferme

Logo de Bruno Poterie
lundi 10 septembre 2007 à 00h34 - par  Bruno Poterie

Hélas si, le coût du tramway est un problème pour Angers, qui ne pourra se payer une deuxième ligne qu’en allant en cherchant le financement directement dans la poche des angevins, les ressources transports étant toutes prises pour 30 ans par la 1ere ligne.
Au vu de la longueur prévisible, c’est de nouveau au minimum 16 M€ supplémentaires qu’il faudra prélever dans la poche des ménages de l’agglomération par an, pendant 30 ans. Soit 133 € par an et par ménage, en plus de l’existant. Au vu de la faible richesse moyenne des angevins, c’est rédhibitoire.

Logo de Bertrand
lundi 20 août 2007 à 11h40 - par  Bertrand

Effectivement au vu des sommes très importantes dégagées sur l’opération d’urbanisation du Plateau des Capucins liée à la réalisation du tramway, le coût du tramway n’est pas un problème pour Angers qui aura dans quelques années deux lignes.
Il est d’ailleurs probable que la première ligne soit une des plus chère de France avec le final dans le bourg d’Avrillé où des dizaines de maisons (anciennes) seront détruites pour faire passer le tramway.
Le problème dans cette histoire, c’est qu’une grande partie du patrimoine foncier de la ville d’Angers n’aura servi qu’à se payer un tramway dont on peut même se demander s’il atteindra un jour l’équilibre d’exploitation.

Pour une ville de la taille d’Angers, l’amélioration du réseau de bus aurait été suffisant avec investissement dans des bus propres, tels que les bus électriques utilisés à Rome.
Il aurait été intéressant d’interroger peut-être dans le cadre d’un recensement les Angevins pour savoir quels trajets ils effectuaient régulièrement afin d’avoir vraiment un réseau de transport adapté avec des arrêts plus espacés dans des bus plus confortables et climatisés, avec des transversales, des contournements et non un réseau totalement centripète.

Je pense que le tramway est un investissement que l’on regrettera comme l’on regrette aujourd’hui les 140 millions de francs investis en pure perte par l’agglomération dans l’aéroport de Marcé. Un investissement lui aussi surdimensionné...

Logo de François PERROT
mardi 29 mai 2007 à 07h21 - par  François PERROT

Le tramway est une abberation économique. Il masque une opération immobilière de très grande envergure. Une ville de 20 000 habitants va être érigée sur le Plateau des Capucins et l’ancien terrain d’aviation, a cheval donc sur les communes d’Angers et d’Avrillé. Les enjeux dépassent largement le 1,5 milliard d’euros.Si quelqu’un me disait que des élus angevins ont dans leur veste des poches en caoutchouc pour y mettre de la soupe...je ne serais pas surpris...

Logo de Bruno Poterie
mercredi 22 novembre 2006 à 20h12 - par  Bruno Poterie

il est intéressant de comparer avec la 2° ligne d’Orléans (est-ouest), quasi-jumelle de celle d’Angers : 11,8 km, passage par le centre-ville, section alimentée par le sol au centre (3 stations), même matériel Citadis d’Alstom, même dates ou presque (6-12 mois plus tard). Il n’y a pas de pont, mais 6 parking-relais. Le coût prévu (officiel) : 288 M€ttc + 35 M€ttc d’opérations connexes (réseaux souterrains, etc), soit 323 M€ttc, empruntés pour 65%. Angers : même date, même longueur, même techologie, des infrastructures supplémentaires, le tout pour 245 M€ : cherchez l’erreur !